Commission SIA 268

Eléments intéressants issus du Cahier technique 2057 en cours de réalisation

La Commission des normes 268 «Constructions en verre» de la Société suisse des ingénieurs et des architectes (SIA) travaille intensivement sur la première base de calcul nationale pour le matériau de construction du verre. L'ébauche est à présent en phase finale et sera probablement mis en consultation l'année prochaine après autorisation de mise en consultation interne du SIA et traduction en français.

La nouvelle base de calcul nationale doit d'abord être publiée comme «Cahier technique SIA 2057». Plus tard, le cahier technique sera transposé en une norme et sera assignée dans la série de normes sur les structures porteuses (260ss). En résumé, sur la base de l'état de planification indicatif actuel, voici les informations qui vous concernent en tant que futurs utilisatrices et utilisateurs (liste non exhaustive) :

  • Dimensionnement selon un concept de sécurité uniforme :
    Le matériau de construction qu'est le verre sera à l'avenir dimensionné selon le concept de sécurité partiel semi-probabiliste, tout comme les autres matériaux de la série de norme 260. Les méthodes pour le dimensionnement du verre plus anciennes fonctionnent différemment ; il est important de ne pas mélanger les différents concepts.
  • Applications et produits inclus et exclus :
    Le cahier technique est probablement applicable pour les verres plats tels le verre float (et éventuellement le verre borosilicaté), ainsi que leurs dérivés VD, VST, VST-HST et VFS, ce dernier même avec assemblage. Le cahier technique couvrira toute la gamme d'éléments de construction en verre, allant de petits vitrages isolants jusqu'aux piliers et supports en verre, y compris le dimensionnement expérimental. En contrepartie, la nouvelle base de calcul n'est pas applicable ou applicable sous conditions pour le verre imprimé, armé, profilit, laminé et chimiquement précontraints ou le verre bombé.
  • Preuves à fournir pour les éléments en verre :
    Outre les preuves attestant de la sécurité structurale,  de la conformité ou de l'aptitude à l'emploi visée et d'un mode de rupture sûr, le matériau de construction qu'est le verre doit aussi fournir, selon l'application, la preuve de la capacité de charge à l'état cassé. Cette preuve est déjà connue dans le cadre du dimensionnement des vitrages surplombants ou des piliers en verre.